Skip to main content

Les MNBC, prochaine révolution ? – Ce n’est plus un secret pour personne. La Chine et les cryptomonnaies ne font pas bon ménage. Le pays, après avoir initié, maintenu et réaffirmé sa politique répressive envers les cryptos, a fait place à sa monnaie numérique de banque centrale (MNBC).

L’engouement préalable à la sortie du yuan numérique en Chine

Rappelons que la MNBC en Chine, le yuan numérique (e-CNY), en est encore à sa phase d’expérimentation. Toutefois, à l’occasion d’une conférence qui s’est tenue à la Fintech Week organisée à Hong Kong, le directeur général de l’Institut de la monnaie numérique de la Banque populaire de Chine, Mu Changchun, a annoncé des résultats très encourageants.

En effet, Mu Changchun a déclaré qu’environ 140 millions de wallets destinés au e-CNY ont été ouverts depuis le début des essais. Dans les faits, environ 10 % de la population chinoise disposerait déjà de son portefeuille de yuan numérique.

En outre, ce dernier a souligné que plus d’1,5 million de commerçants acceptent d’ores et déjà les paiements en e-CNY. Au 27 octobre 2021,le montant global des transactions en yuan numérique avoisinait les 62 milliards de yuans chinois (environ 9,7 milliards de dollars).

Enfin, Mu Changchun a affirmé que, pour l’heure, aucune date n’avait été arrêtée s’agissant du lancement officiel pour l’e-CNY.

>> Trader du bitcoin et des cryptomonnaies sans vous ruiner ça vous tente ? Ascendex vous ouvre les bras <<

La voie s’ouvre pour les MNBC

Tout au long de l’année 2021, plusieurs pays ont annoncé travailler sur des projets de MNBC. En quête de modernisation des systèmes financiers et d’un moyen pour faire barrage au marché des actifs numériques, la plupart des États ont entamé une réflexion sur la création de ce type de monnaie.

D’ailleurs, certains sont passés à la pratique en lançant récemment leur MNBC. Par exemple, la Banque centrale du Nigéria vient de lancer officiellement l’eNaira. Du côté de l’Europe, l’euro numérique ne semble pas prêt de voir le jour, dès lors que le groupe consultatif qui vient d’être constitué ne comporte aucun membre issu du monde des cryptomonnaies.

Les banques centrales se tournent vers les MNBC, notamment dans la perspective d’améliorer leur rentabilité grâce à la réduction des charges opérationnelles créées par les opérations interbancaires. Côté consommateurs, les MNBC offrent une volatilité mesurée et une sécurité accrue par rapport aux cryptomonnaies. En outre, les MNBC sont gage d’un certain libéralisme économique pour les populations des pays émergents.

À la fin du mois d’octobre, le Parlement indien avait indiqué se pencher sur une réglementation applicable aux devises numériques officielles. L’Inde sera peut-être le prochain pays à rejoindre le cercle des MNBC.

Il y a peu de chance que la banque chinoise vous propose un airdrop de crypto… Fort heureusement, si vous lisez ceci, il n’est peut-être pas trop tard pour profiter d’une offre exceptionnelle réservée par Ascendex aux 400 premiers utilisateurs qui s’inscriront sur cette plateforme d’exchange réputée ! Outre bénéficier de 10% de réduction sur leurs frais de trading, un airdrop de 5$ supplémentaire vous sera offert (lien affilié, sous réserve de trader au moins 100$, voir conditions sur site).

Read More

By: Journal du Coin