Skip to main content

Le gestionnaire d’actifs numériques Grayscale vient de déposer une autre candidature auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, ce pour le lancement d’un nouveau fonds négocié en bourse qui suit les entreprises de fintech.

Le 5 novembre, Grayscale Investments LLC a soumis une demande pour le lancement d’un ETF nommé “Future of Finance”. Le fonds souhaite que son ETF soit négocié sous le label GFOF. Selon le dossier de candidature, il vise à suivre les actions d’entreprises qui sont au “croisement de la finance, de la technologie et des actifs numériques”.

Il est évident que Grayscale tient à garder une longueur d’avance au sein de l’industrie crypto. En octobre, la société a déposé une demande pour convertir son célèbre Bitcoin Trust en un fonds négocié en bourse (ETF)sur BTC.

Selon un article publié le 8 novembre par Bloomberg, le GFOF devrait constituer un moyen alternatif pour les investisseurs qui souhaitent s’exposer à l’industrie crypto.

Suivre les actions crypto

S’il est approuvé par la SEC, l’ETF “Future of Finance” va suivre les actions crypto. Ces dernières pourraient inclure l’ETF “Amplify Transformational Data Sharing (BLOK)” estimé à 1,6 milliard de dollars ainsi que le fonds “Siren Nasdaq NexGen Economy” dont la valeur est estimée à 313 millions de dollars.

Selon un porte-parole de Grayscale, ce nouveau fonds est “un nouvel exemple de la façon dont Grayscale continuera à diversifier sa gamme de produits pour répondre à la demande croissante de futures opportunités d’investissement”.

Jusqu’à présent, la SEC n’a jamais approuvé un ETF qui n’est pas adossé à des contrats à terme du Chicago Mercantile Exchange (CME). Il semble que le gendarme boursier américain ne soit pas très friand des dérivés “plus exotiques” tels que les fonds à effet de levier ou les fonds inversés. D’ailleurs, la SEC ne cesse de retarder sa décision sur les ETF au comptant.

Plusieurs leaders de l’industrie crypto et membres du Congrès ont essayé de convaincre le président de la SEC, Gary Gensler, d’approuver un ETF au comptant. Cependant, malgré leurs nombreuses tentatives, le régulateur financier ne semble pas prêt à changer d’avis. Le dernier report concerne l’approbation du fonds Bitcoin de Valkyrie, qui a été reportée pour la troisième fois au 7 janvier 2022. La prochaine date à surveiller est le 14 novembre où il est prévu que la SEC rejette la demande de VanEck pour un ETF Bitcoin au comptant.

Peaufiner les portefeuilles

Depuis plusieurs mois, Grayscale peaufine son portefeuille crypto en délaissant certains actifs et en ajoutant d’autres tels que Solana (SOL) et Uniswap (UNI). Plus tôt ce mois-ci, le fonds a publié une liste des tokens qu’il envisage d’ajouter, notamment, Avalanche (AVAX), EOS, Internet Computer (ICP), Loopring (LRC), Monero (XMR), Polygon (MATIC), Polkadot (DOT) et Terra (LUNA ).

Selon un tweet du 9 novembre, Grayscale a actuellement 59,2 milliards de dollars d’actifs sous gestion. Le Bitcoin Trust détient la part du lion, avec 71% du total. De son côté, le fonds Ethereum possède 14,7 milliards de dollars, soit une part de 25%. 

Bitcoin Trust se négocie actuellement (et pour la majeure partie de cette année) en hausse par rapport à sa valeur liquidative.

Read More

By: BeinCrypto France