Skip to main content

Le rapport “Shocktober” de Kraken indique que les principaux mineurs de Bitcoin ont maintenu leurs avoirs en BTC même lorsque les conditions du marché étaient difficiles.

Kraken a publié un rapport intitulé “Shocktober”, lequel donne un aperçu intéressant des mouvements de BTC ainsi que du comportement des transactions des pools miniers et des baleines.

L’offre renouvelée de Bitcoin sur un an donne une vue détaillée de l’activité de l’offre des détenteurs à long terme. L’outil de mesure présente le volume de pièces qui deviennent actives après être restées dormantes pendant une période donnée.

Du quatrième trimestre de 2020 à la première moitié de 2021, un nombre modeste de pièces a ainsi été remis en circulation. En septembre 2021, l’offre de BTC réactivée sur un an a atteint 2 293 $, tandis qu’un creux sur trois ans, de 1 577,82 $, a été atteint plus tôt dans l’année.

L’outil de mesure HODL Waves [vagues de détention] de Bitcoin reflète le pourcentage de l’offre en circulation de BTC qui n’a pas bougé pendant une période spécifique. Cela montre que les détenteurs à long terme n’ont pas vendu pendant la faiblesse du cours durant le mois septembre, ni pendant sa force durant le mois d’octobre.

Une mesurée nommée “0-hop supply” détermine le comportement des pools miniers, car elle permet de savoir si les validateurs du réseau Bitcoin détiennent les pièces qu’ils ont créées. Cet indacteur montre ainsi que les mineurs détiennent 20 400 pièces, qu’ils n’ont pas l’intention d’encaisser dans un avenir proche. La mesure observe également les avoirs des adresses qui ont reçu des fonds par une transaction Coinbase, qui est la première transaction de chaque bloc BTC, et qui est versée directement aux pools de minage pour leur activité de preuve de travail. Ainsi, l’indicateur suggère que les pièces qui n’ont pas bougé (ou sauté, de l’anglais “to hop“) au moins une fois n’ont pas été vendues ou payées aux mineurs.

Les mineurs plus modestes ont transféré leurs bénéfices, selon la métrique de 1-hop, qui suit leurs mouvements. S’ils choisissent de conserver leurs bénéfices à l’avenir, cela pourrait provoquer un nouveau choc d’offre, faisant considérablement monter le cours du BTC à la fin de l’année.

Au-delà de l’augmentation du nombre de participants au réseau en octobre, le nombre de transactions a également augmenté de manière significative. Le 22 octobre, les transactions quotidiennes de Bitcoin ont atteint leur niveau le plus élevé depuis 5 mois, soit plus de 284 936.

Une hausse des volumes de transaction de Bitcoin

En examinant la vélocité, qui mesure le volume des transactions du réseau Bitcoin par rapport à sa capitalisation de marché, une variation de cette mesure peut permettre de savoir si la demande du réseau (vitesse à laquelle les BTC sont envoyés sur le réseau) s’alignait sur l’appréciation du cours lorsqu’elle est analysée avec la tendance de ce dernier.

La vélocité de l’offre active sur un an, une variante de l’indicateur de vélocité, mesure le volume agrégé de tous les transferts de l’année précédente divisé par l’offre active de l’année précédente. Ainsi, le 15 octobre la vélocité de l’offre active sur un an du BTC a rebondi de +4,9% à 10,92 fois.

Des mineurs et des baleines

D’autres mesures, telles que l’offre ravivée depuis un an et les vagues HODL [vagues de détention] indiquent que de plus en plus de BTC restent dormants plus longtemps. Les baleines de Bitcoin, soit ceux qui détiennent 100 BTC ou plus dans leurs portefeuilles, sont en tête du peloton en ce qui concerne les détenteurs à long terme et la demande accrue du réseau.

Les avoirs hebdomadaires des “baleines” ont atteint un sommet record de 11,9 millions de BTC en octobre.

Read More

By: BeinCrypto France